17 raisons pour trader les options

Raison n°1 :
Tous les traders professionnels connaissent et utilisent les options. Ils gagnent très confortablement leur vie. N’est-ce pas une excellente raison ? Ils ne tradent pas les actions mais les options. Pourquoi ne pas imiter les pros ?

Raison n°2 :
Lorsque vous voulez prendre position sur une action, vous n’avez que deux possibilités, l’acheter ou le vendre. Dans les deux cas, je vais sûrement vous surprendre mais vous n’avez pas 50% de chances d’avoir raison mais juste 33%, pourquoi ?
Vous décidez d’acheter une action :
– Premièrement, l’action monte vous êtes gagnant.
– Deuxièmement, l’action stagne. Vous bloquez des capitaux sur un titre qui ne performe pas. Vous perdez du temps donc de l’argent.
– Troisièmement, vous l’aurez deviné, la valeur baisse et c’est la perte assurée.
Vous avez donc 66% de probabilité de perdre de l’argent en rentrant sur une action.

Raison n°3 :
Les options permettent d’avoir raison même quand nous avons tort dans la direction que va prendre l’action.
Avec les options, j’augmente mes probabilités à 80% de taux de réussite. Chiffre fournis par le CBOE (Chicago Board Options Exchange).
La bourse n’étant qu’une question de probabilité, je préfère avoir 80% que 50%. Pas vous ?

Raison n°4 :
Le risque maximum est connu d’avance sur chaque position. Je ne maîtrise pas la direction que va prendre l’action mais je sais ce que je peux perdre au maximum. Le risque est la seule chose que je maîtrise. Combien de traders amateurs ne savent ce que peut leur coûter leur prise de position si l’action ne va pas dans le sens souhaité ? Qui n’a jamais eu un stop de protection exécuté à un prix très défavorable dû à un gap baissier à l’ouverture des marchés ?

Raison n°5 :
Vous pensez qu’une action va baisser.  Vous voulez la vendre à découvert (VAD). Je sais que vendre des actions que l’on ne possède pas est un concept un peu compliqué à comprendre pour les débutants. N’ayez pas d’inquiétude, nous vous expliquerons. Vous verrez avec les options, c’est beaucoup plus facile.
Lorsque vous faites une VAD, vous devez payer des intérêts d’emprunt à votre courtier. Cela vous coûte donc de l’argent . Si l’action ne part pas à la baisse mais explose à la hausse, votre perte sera illimitée. Vous aurez donc deux pertes.  Avec les options, je connais ma perte maximum et je ne paye pas d’intérêts.

Raison n°6 :
Vous achetez  100 actions Microsoft aujourd’hui car vous pensez que l’action va monter. Vous devez débourser 95$ x 100 = 9500$.
Avec une option, je peux avoir un scénario haussier identique sans pour autant investir 9500$. Je peux jouer la hausse sur une période déterminée en investissant juste une petite somme. J’achète un CALL avec une échéance de 2 mois pour 300$ par exemple. Je contrôlerai 100 titres Microsoft.
Je ne risque que 300$ au lieu de 9500$ et je garde le reste de mon capital pour faire d’autres stratégies. Si l’action ne va pas dans le sens de la hausse, je ne perdrai que les 300$ soit une toute petite partie de mon capital.

Raison n° 7 :
Lorsque vous achetez 100 actions Microsoft, vous devez débourser environ $9500. Vous contrôlerez le même nombre d’actions MSFT avec seulement 300$ d’investissement avec un CALL. Cela veut dire que si vous vouliez investir 1000$ dans Microsoft, vous pourriez contrôler 300 actions.

Raison n°8 :
Sur un marché haussier long terme comme 2016-2017. La seule façon de prendre position consiste à acheter des actions. Si vous avez peur que la marché reparte à la baisse, vous placez des STOP LOSS de plus en plus serrés pour protéger vos positions. Le danger est de se faire déclencher le STOP LOSS à la moindre secousse baissière et que les cours remontent juste après. Cela arrive souvent car les institutionnels ont une vision du carnet d’ordre plus importante que la vôtre. Ils s’amusent parfois à aller chercher des STOP un peu trop près. Les cours remontent juste après. Bilan, vous n’avez plus vos actions et vous avez perdu votre risque.
Avec une option PUT, je peux très bien acheter une assurance ou je serai sûr du prix de vente de mes actions. Je ne me ferai pas déclencher au moindre coup de vent sur le marché.  Je serai certain de mon prix de vente fixé par mon PUT à la date d’échéance.
L’avantage est que lorsque le marché se retourne de façon occasionnelle mais conserve sa direction haussière, je garde mes titres. Adieu les déclenchements intempestifs et les rebonds qui vous font devenir vert de rage. Autre bonne nouvelle, puisque je suis encore possesseur des titres, je continue à toucher les dividendes.

Raison n°9 :
Une action  évolue dans un canal de prix serré. Pour tirer des profits du marché, vous essayez d’acheter quand l’action arrive sur un support et de vendre quand elle arrive sur une résistance. Avec les options, peu importe la direction de l’action. Si l’action veut évoluer dans un canal de prix, pas de problème. J’ai une stratégie pour cela. J’encaisserai mes primes sans passer mon temps devant l’écran pour acheter les supports et vendre les résistances.

Raison n°10 :
Comment protégez vous une position ou votre portefeuille sur le marché action ? A part le STOP LOSS, peu de solutions ne s’offrent à vous, malheureusement. Avec des stratégies d’options adaptées, je peux mettre en place des combinaisons d’options qui protégeront un titre ou mon portefeuille.

Raison n°11 :
Combien coûte le temps ? Vaste question. Que diriez-vous de posséder une stratégie qui vous permet de vendre du temps. Votre mission si vous l’acceptez et ……………… d’attendre et peu importe ce que fera l’action pendant ce laps de temps. Il y a plus fatiguant pour gagner de l’argent, non ? Bien sûr l’argent facile n’existe pas, il faut juste maîtriser quelques paramètres et vous voilà vendeur de temps.

Raison n°12 :
A part le versement de dividendes, quel moyen avez-vous pour augmenter le rendement de vos actions en portefeuille ? Aucun ?  Avec les options, je peux louer mes actions et rentrer un revenu supplémentaire avec un risque égal à 0. Je dis bien 0. J’augmente ainsi le rendement de ma position longue. Je peux louer mes actions tous les mois comme pour un appartement. Cerise sur le gâteau, si la société distribue des dividendes, je cumule les deux.

Raison n°13 :
Vous voulez acheter des actions. Première solution, vous devez les acheter au prix du marché. Que diriez-vous de posséder une stratégie qui vous permet d’acheter à VOTRE prix et en plus d’être payé pour cela. C’est une des techniques qu’utilise Warren Buffet avec les options. Il fait cela très bien et depuis bien longtemps. Comment pensez-vous que l’Oracle d’Omaha a fait fortune ? En achetant au prix du marché ?

Raison n°14 :
Vous voulez acheter des actions mais à votre prix. Deuxième solution vous placez un ordre limite d’achat à votre prix. Si l’action ne redescend jamais, votre ordre ne sera pas exécuté. Vous aurez juste attendu pour rien. Avec une stratégie d’option adaptée, vous n’auriez pas vos actions mais vous auriez touché une prime quoi qu’il arrive. C’est le même principe que la raison n°12.

Raison n°15 :
Vous surveillez une action depuis quelques temps car vous savez qu’il va se passer quelque chose. A part attendre que l’action parte dans un sens ou dans un autre, vous n’avez pas d’autres solutions. Une stratégie particulière d’option vous permet de prendre position et d’attendre de savoir ce que va faire le titre. Le titre part à la hausse vous gagnez, le titre part à la baisse….. Vous gagnez aussi.

Raison n°16 :
Nous sommes le 5 février 2018. Le S&P (tracker SPY) vient de perdre plus de 22$ en une semaine ! Vous êtes dépité et paniqué. Et bien non, vous pouvez au contraire vous réjouir car c’est le moment d’appliquer des stratégies d’options très rémunératrices qui consistent à vendre la volatilité lorsque celle-ci est anormalement élevée.

Raison 17 :
Vous pensez que votre titre préféré va bouger lors de l’annonce des résultats. A part miser à la hausse ou à la baisse, vous ne savez comment faire pour tirer parti de ce mouvement tout en limitant votre risque . Avec les options, vous pouvez retirer des gains liés à l’incertitude de l’annonce des résultats. De plus, votre risque sera connu à l’avance !

Après ces 17 bonnes raisons, je pense que vous n’allez pas me demander pourquoi mais comment fait on pour utiliser des options.

Et vous ? Avez vous d’autres arguments à me donner sur l’utilité et le bien fondé pour trader les options ?
Si vous en avez, laissez-moi un commentaire, je suis toujours curieux d’apprendre de nouvelles techniques et stratégies pour les partager ensuite.

Si certains termes utilisés vous ont paru une peu étranger à votre vocabulaire boursier traditionnel, je vous invite à visionner toutes les vidéos de formation que vous avez GRATUITEMENT à votre disposition dans l’onglet FORMATION de ce blog.