Le booster de gain

Ça y est, j’ai trouvé la figure magique.
Nous sommes tous à la recherche de la figure graphique magique qui nous fera faire des gros gains à coup sûr.
Bien sûr le titre est volontairement provocateur, je n’ai rien trouvé ou inventé. D’autres l’ont trouvé bien avant moi.
C’est William J O’neil, fondateur d’IBD et auteur du Bestseller « How to make money in stocks » (comment faire de l’argent avec les actions), qui a mis en évidence cette formation graphique intéressante. Après avoir passé au crible des milliers de graphes, il a remarqué qu’une configuration spéciale, composée de deux creux (double Bottom) dont le deuxième est moins profond que le premier, avait des résultats meilleurs que les autres. C’est ce que je vous propose de comprendre dans cet article. Il existe déjà de très nombreux d’articles traitant de ce sujet mais comme la répétition est mère de savoir, une fois de plus ne fera pas de mal. J’ai profité de cet article pour compléter les informations déjà présentes sur la toile avec quelques détails de plus qui ont leurs importances.
Je vais vous parler de la fameuse figure chartiste appelée la tasse avec anse. Je vais vous expliquer comment avec la psychologie des investisseurs, ce type de figure se met en place.
Cette figure chartiste est très puissante lorsque tous les éléments sont réunis dans le bon ordre, aussi bien à la hausse qu’à la baisse (tasse avec anse inversée). Ce qui fonctionne dans un sens, fonctionne dans l’autre sens également.
Les probabilités de validation de la tendance haussière ou baissière sont de l’ordre de 75%. Ce qui est un excellent résultat comparé à d’autres figures graphiques beaucoup plus aléatoires.

Comment reconnaître une configuration Tasse avec Anse (TA) ?
La première chose à valider est la tendance du titre en question, qu’elle soit haussière ou baissière.
Dans le cas d’une configuration haussière, nous apprécions d’avoir un trend haussier d’au moins 30% avant l’apparition de la figure (cf Fig 1). L’idée est que si le Momentum est fort, le mouvement si vous préférez, il le sera d’autant plus après avoir réalisé sa figure graphique de confirmation.
Le fort mouvement haussier précédent la TA a pu se caractériser par plusieurs plus hauts avec du volume, preuve que les institutionnels sont présents et ont porté la valeur. Il est temps pour eux de prendre des profits et de vendre une partie de leurs positions. Les volumes sont généralement en baisse après le dernier plus haut.
Idéalement, la tasse doit se constituer d’une baisse de 15 à 30% maximum par rapport à son plus haut précédent (cf Fig 1). Lors d’un retournement de marché sévère, nous pouvons accepter une correction dans la tasse de 40 à 50%. Au-delà, la tasse ne sera pas validée car l’action n’aura pas résisté à la correction du marché. Si vous trouvez une action qui a corrigé moins que les autres lors d’un retournement sévère général du marché, elle pourra alors être une très bonne candidate.

Mise en place de la tasse
Concernant la durée de la figure de la tasse, il existe plusieurs écoles. La théorie de base veut que la durée de la correction se fasse au minimum pendant 7 semaines. Une correction plus courte n’est généralement pas suffisante pour laisser l’action se consolider correctement. La tasse peut se dessiner sur beaucoup plus de temps comme plusieurs mois ou plusieurs années. Pour voir une tasse de plusieurs années, je vous invite à aller faire un tour du côté de l’or. Vous pouvez trouver des figures tasse avec anse sur des unités de temps très variées. Cela peut aller de l’Unité de Temps de 1 mn à UT mensuelle.
Plus le temps de correction sera important, plus la figure aura de chance d’être puissante donc patience, ne vous jetez pas sur la première tasse de 3 ou 4 jours.
Pendant la mise en place de la tasse, les volumes devraient être en baisse pour atteindre un plus bas correspondant au plus bas de la tasse (cf Fig 1) . Idéalement, les semaines de baisse doivent être inférieures aux semaines de hausse. Les vendeurs ont pris la main pendant la phase baissière appelée aussi bearish mais les acheteurs sont toujours présents, attendant le bon moment pour recharger leurs portefeuilles à vil prix et mettre le titre à la hausse aussi appelé phase bullish.

Mise en place de l’anse.
Une fois que la tasse a fini sa formation graphique, l’anse doit se mettre en place. C’est surement la partie la plus importante de la figure. Les cours viennent de faire un double TOP et un Pull Back doit se mettre en place.
Ce retracement ou Pull Back va permettre à l’anse de se dessiner pour rejoindre une droite qui s’appelle la ligne de cou parfois appelée ligne d’eau. Elle peut être oblique ou horizontale. Certains vous diront qu’une ligne de cou oblique donne de meilleurs résultats. Personnellement, je n’ai pas fait de statistiques sur le sujet donc …
Comment expliquer ce phénomène ? Simplement après le second plus haut pour finir la tasse, nous avons tapé sur une résistance, les vendeurs prennent la main et font baisser le cours. Ils ne sont pas assez puissants pour faire descendre le cours très bas car les acheteurs sont toujours présents et en profitent pour renforcer leurs positions. Une nouvelle vague acheteuse se met en place. Les vendeurs capitulent.
L’anse doit avoir une profondeur moins importante que la tasse, idéalement entre 10 et 15% maximum (cf Fig 2). Elle devrait se former dans la première moitié supérieure de la tasse. Si l’anse se forme dans la moitié inférieure de la tasse (sans que la tasse n’est finie complétement sa figure) il y aura invalidation.
Le phénomène s’explique par le fait que les acheteurs ne sont pas aussi fort que nécessaire pour pousser la valeur vers le haut. Il y aura de fortes probabilités que les acheteurs arrivés en retard lors de la précédente hausse (souvent des petits porteurs réagissant avec leurs émotions) veuillent se débarrasser de leurs actions. Ils sont rentrés au plus haut et subissent des pertes suite au retracement. Ils vendent à la hâte et par peur pour limiter leurs pertes. Ne représentant qu’une petite partie des investisseurs, leur impact est négligeable et la baisse est de faible amplitude et de faible durée. Les gros investisseurs sont toujours en place et ont une vision long terme sur le titre.
Le volume aura une importance capitale dans la mise en place de l’anse. Celui-ci devra être assez bas. Les acheteurs rechargent doucement face à des vendeurs peu motivés donc la baisse et les volumes sont contenus.(cf Fig 2)

Si les volumes sont importants, on assiste alors peut-être à une vente massive appelée Sell Off, c’est-à-dire que les vendeurs prennent la main et tirent l’action vers le bas. Lorsque que le cours dépasse le plus bas de la tasse, il y a invalidation de la figure et nous passons à autre chose. N’ayez pas de regret si cela arrive, il existe des milliers de valeurs cotées et une d’entre elles est en train de valider une figure plus intéressante.
Quand acheter un titre dans une figure Tasse avec Anse ?
C’est là que les choses sérieuses commencent car après une période de surveillance, il va falloir passer à l’action mais pas n’importe comment. Le but est d’identifier les meilleurs candidats. Nous avons plus de probabilité de gain en pariant sur un cheval qui à fait d’excellents entrainements plutôt que le cheval qui s’est trainé sur la piste durant les 6 derniers mois.
Le signal d’achat est donné lorsque le cours franchit la ligne de coup (cf Fig 3). Chaque franchissement de ligne de cou ne donnera pas forcément un vainqueur. Plusieurs paramètres sont à considérer pour identifier une action avec un réel potentiel de hausse par rapport à une autre qui aura une évolution plus chaotique.

L’objectif est d’attendre un break out avec du volume juste après la fin de l’anse. Le volume devrait être 40 à 50% supérieur au volume moyen. Un volume faible indiquerait une fausse alerte et la mise en place un sursaut du cours très court terme appelé Head Fake.
Le réel TOP départ est lorsque la bougie de break out casse la ligne de cou. Dans la configuration la plus idéale, l’achat interviendra dans un espace de 5% maximum au-dessus de la cassure de l’anse. (cf Fig 3)
Si vous achetez au-dessus des 5% après le break out, vous risquez de vous retrouver dans une première prise de bénéfice vers les 10% de hausse et donc un retracement appelé Pull Back. Votre achat tardif limitera au mieux vos gains ou au pire vous induira déjà une perte.
Le Pull Back pourra servir de support avant la hausse définitive. Ce niveau de support pourra faire un deuxième point d’entrée si vous avez loupé le premier.
Que faire lorsque la valeur part à la hausse ?
Votre ordre a été déclenche, vous procédez immédiatement à la mise en place de votre STOP. Ce STOP sera placé au plus bas de l’anse. (cf Fig 4)

L’objectif premier de cours sera de calculer la différence entre le prix d’achat et votre STOP et de le reporter à la hausse. Sur la figure n°3, la différence est de 19%.
Exemple : votre prix d’achat est de 50 et votre STOP est à 40. Vous avez une différence de 10 que vous reportez au-dessus de votre prix d’achat. 50+10 =60.
60 pourra être un niveau de cours à partir duquel où vous déplacez votre STOP du bas de l’anse pour le ramener à votre point d’entrée. Votre risque devient nul. Vous pouvez également prendre une première partie de vos gains. A titre personnelle, je préfère déplacer mon STOP au niveau du point d’entrée et profiter encore de la hausse. (cf Fig 5)

Le niveau d’invalidation de la figure TA intervient généralement lorsque le cours redescend sous le premier STOP soit le plus bas de l’anse. Si votre STOP est déclenché, n’ayez aucun regret, même si vous avez la désagréable surprise de voir le cours repartir ensuite. Il n’y a aucun intérêt à regarder derrière à part celui de vous faire mal. Il y a des opportunités comme celle-ci presque tous les jours donc vous trouverez bien une action qui remplira les conditions et votre portefeuille.
Trade Safe
Michael